Blog sur l'écriture de scénarios
Publié le par Victoria Lucia

Comment faire les transitions entre les scènes dans un scénario

faire les transitions entre les scènes dans un scénario

Lorsque vous vous posez et que vous rédigez la première version de votre scénario, vous avez planifié toutes sortes de choses, mais combien de fois vous arrêtez-vous pour réfléchir aux transitions entre les scènes ? Quelle importance accorder à ces transitions ? Ne suffit-il pas de laisser entendre que l'on passe à la scène suivante ? D’ailleurs, pourquoi avons-nous besoin de transitions? Vous avez des questions, et j'ai des réponses ! Aujourd'hui, je vais vous parler de la façon de faire une transition entre les scènes dans un scénario.

Restez dans la file, scénariste ! Nous sommes sur le point de lancer le logiciel de scénarisation SoCreate auprès d'un nombre limité de bêta-testeurs. , sans même quitter cette page.

Qu'est-ce qu'une transition ?

Les transitions sont essentiellement des indications données aux monteurs sur la manière de passer d'un plan à un autre. La transition la plus populaire, CUT TO, est simple et indique au lecteur de passer immédiatement à la scène suivante. À l'époque, les scénaristes écrivaient CUT TO entre chaque scène, mais de nos jours, il est simplement sous-entendu que vous passez à la scène suivante, à moins que vous ne précisiez vouloir utiliser une transition différente. Les scénaristes doivent également tenir compte de la manière dont leur histoire se déroule d'une scène à l'autre, et pas seulement des termes techniques de transition scénaristique.

Comment écrire une transition ?

Pour la partie technique des transitions, elles sont toujours en majuscules, suivies de deux points et alignées sur la marge de droite.

Exemple de transition sur un scénario

L'extrait de scénario ci-dessous est tiré du film "28 Jours plus tard" d'Alex Garland et est utilisé à des fins pédagogiques uniquement.

Extrait du scénario du film "28 Jours plus tard"

INT. CUISINE - NUIT

Jim entre, se tenant juste à l'embrasure de la porte. Il contemple la pièce. Sur un mur, un dessin d'enfant décoloré représentant une voiture est encadré. Au-dessus du comptoir, sur une étagère remplie des livres de cuisine, on aperçoit un album comportant une étiquette, sur laquelle il est écrit à la main : "Les recettes préférées de maman".

Jim se dirige vers le réfrigérateur. Sur la porte est collée une photo de lui avec ses parents, bras dessus, bras dessous, souriant à l'objectif. Jim est sur son VTT, portant son sac à bandoulière.

FLASH CUT :

Jim, assis à la table de la cuisine, voit sa mère entrer, portant des sacs de courses. Jim se dirige vers les sacs et en sort une brique de jus d'orange, qu'il porte directement à sa bouche et commence à avaler d’un trait.

Son père arrive du jardin.

LE PÈRE DE JIM

Sers-m'en un verre, tu veux ?

JIM

(en vidant la brique, puis en la secouant)
Il n'y en a plus.

CUT BACK :

Jim touche la photo, leurs visages, avec légèreté.

Jim fait face à la porte arrière, dotée d'un grand panneau en verre dépoli.

À travers le panneau de verre, une sombre silouhette que Jim ne distingue pas se dessine dans la lueur diffuse du clair de lune.

Quelles sont les transitions les plus communes ?

LE FONDU EN OUVERTURE/LE FONDU EN FERMETURE (FADE IN/FADE OUT)

Comme leur nom l’indique, ils font apparaître ou disparaître la scène. Ils sont principalement utilisés au début et à la fin des scénarios pour nous introduire dans l'histoire et nous en faire sortir. ils remplissent la même fonction que le fondu, mais les fondus sont généralement utilisées n'importe où dans un scénario. Ils impliquent un écoulement du temps.

LE JUMP CUT

Un jump cut est une transition abrupte généralement utilisée pour montrer une avancée dans le temps. Contrairement à la plupart des transitions, qui visent à créer des liens transparents entre les scènes, le jump surprend. Il est destiné à attirer l'attention.

MATCH CUT

Un match cut implique une relation entre les deux scènes. Par exemple, dans une scène, un enfant lance un frisbee, et la scène suivante montre un journal jeté sur le porche d'une maison. Faire correspondre l'action de ces deux objets volant dans les airs serait un match cut.

LE VOLET (WIPE)

Si vous maîtrisez un logiciel de montage de base, vous l'avez probablement remarqué. Un volet est littéralement le fait d'effacer un plan sur l'écran, révélant ainsi le plan suivant. Il peut être diagonal, horizontal ou consituté de formes. Cette transition est souvent utilisée dans les films "Star Wars".

Ce ne sont que quelques-unes des nombreuses transitions qui existent. Certaines sont rarement utilisées, c'est pourquoi je ne les ai pas incluses. À partir de cette liste et de votre connaissance des films, je parie que vous pouvez dire que les transitions visibles ou signifiantes ne sont plus souvent utilisées dans les grands films. Le cinéma a évolué et les transitions plus subtiles et moins perceptibles sont maintenant plus appréciées.

Quand utiliser les transitions ?

Il ne faut pas que chaque scène ait une transition spécifique, c'est inutile. Il faut essayer de garder les transitions pour les moments importants du scénario, lorsque vous voulez que le public soit informé qu'une transition a lieu. Toutes les transitions ne sont pas forcément applicables à tous les films. Vous devez tenir compte du genre et du ton lorsque vous choisissez une transition, ainsi que de votre style personnel. Les transitions doivent améliorer la narration visuelle de votre scénario, et non la gêner, la rendre confuse ou l'encombrer.

Les transitions stylisées telles que les VOLETS sont souvent considérées comme datées. Cependant, toutes les transitions peuvent donner à un film un côté désuet si elles sont trop largement utilisées. Certains professionnels conseillent aux nouveaux scénaristes de ne pas utiliser de transitions. Pourtant, je pense qu'une transition bien placée peut créer un moment cinématographique intéressant dans un scénario et ne doit pas nécessairement être bannie. Gardez simplement à l'esprit de les utiliser avec modération, et seulement pour les moments qui ont besoin d'être mis en valeur !

Autres éléments à prendre en compte lors des transitions

Comme le souligne un article de NoFilmSchool.com, il y a d'autres éléments à prendre en compte lors de la transition entre les scènes que les termes techniques. Voici d’autres éléments qui peuvent vous aider à faire vos transitions entre les scènes :

La taille

Tenez compte de la zone de mise au point de la caméra et passez de plans larges à des plans rapprochés entre les scènes pour garder le lecteur (et finalement le téléspectateur) suffisamment attentif pour visualiser le film dans sa tête.

Le son

L'utilisation de pistes audio d'une scène à l'autre peut donner au lecteur (ou au spectateur) le signal que nous nous trouvons dans une nouvelle scène et un nouvel endroit. L'audio, qu'il s'agisse de musique ou d'un autre son, est généralement utilisé en prelap, c'est-à-dire que l'audio commence avant de passer d'un plan de la première scène au plan suivant de la deuxième scène. Cela crée une superposition qui rend la transition agréable.

Question-Réponse

Terminez une scène sur une question en suspens, avec la promesse d'une réponse dans la scène suivante.

Répondez à la question sur laquelle vous avez laissé le spectateur à la fin de la scène précédente en utilisant une autre image thématique pour commencer la scène suivante.

Les transitions doivent être utilisées à juste titre et ne doivent jamais être glissées dans votre scénario parce que vous voulez indiquer que vous passez d'une scène à une autre. Il n'est plus nécessaire de toujours inclure CUT TO, et vous devez également vous demander si le type de transition que vous utilisez apporte un plus à l'histoire que vous racontez. Comme pour tout procédé scénaristique, utilisez les transitions techniques avec précaution, mais gardez toujours à l'esprit les transitions en termes de visuels, et pas seulement en termes de cuts. J'espère que ce guide des transitions vous a été utile. Bonne écriture !

Vous pourriez également être intéressé par...

2 façons d'insérer un montage dans un scénario traditionnel

2 façons d'insérer un montage dans un scénario traditionnel

Montages. Nous les reconnaissons tous quand nous les voyons, mais que se passe-t-il exactement ? Comment formater un montage dans mon scénario ? Que se passe-t-il si mon montage a lieu à plus d'un endroit dans le scénario ? Voici quelques conseils et astuces pour insérer des montages qui m'ont aidé dans mon écriture. Qu'est-ce qu'un montage exactement ? Un montage est une collection de courtes scènes ou de brefs moments qui sont regroupés pour montrer rapidement un passage dans le temps. Il n'y a généralement pas ou très peu de dialogue dans un montage...

intégrer un renversement

de situation dans votre scénario  

Comment intégrer un renversement de situation dans votre scénario

Tout cela n'était qu'un rêve ? C'était en fait son père ? Nous étions sur la planète Terre depuis le début ? Les rebondissements ont une longue histoire au cinéma, et pour une bonne raison. Quoi de plus amusant que d'être complètement surpris par un rebondissement dans un film ? Aussi amusant qu'un bon rebondissement soit, nous connaissons tous l'expérience inverse, où nous pouvons voir le rebondissement arriver à un kilomètre de distance. Comment créer un bon rebondissement...
point d'interrogation

Quoi ?! Termes et sens de l'écriture de scénario

Les experts scénaristes déclarent que l'une des meilleures façons d'apprendre à écrire un scénario est de lire les scénarios qui ont été écrits. Il se peut que vous rencontriez des termes inconnus en faisant cela, surtout si vous êtes nouveau dans le métier. Nous avons préparé une lecture rapide à laquelle vous pouvez vous référer lorsque vous rencontrez un mot ou un acronyme que vous ne comprenez pas. C'est aussi bon de les connaître lorsque vous plongez dans votre chef-d'œuvre de scénario ! Action : Il est généralement préférable de montrer par l'action que par le dialogue...